Notre identité

Patisserie Madame SAKKA, spécialiste de la Baklawa:

La baklawa est le sultan des gâteaux et le gâteau des sultans !

Les invités du sultan turc dégustant la baklawa

Les invités du sultan turc dégustant la baklawa

En se référant à l’histoire, la baklawa, baklava ou baclava (du grec “μπακλαβα”, du persan bâqlavâ) est un dessert traditionnel commun à tous les peuples de l’ancien Empire byzantin, de la Perse et de l’ancien Empire ottoman. Il est le gâteau national en Bulgarie, en Grèce, en Turquie et dans les cuisines des Balkans (Albanie, Bosnie, Serbie, Croatie et Roumanie), du Moyen-Orient et également du Maghreb oriental (Algérie, Tunisie). Ce dessert est également très répandu chez les Géorgiens, les Arméniens et les Chypriotes.

Son existence sous la forme actuelle est attestée sous l’empire Ottoman dans les cuisines impériales du palais de Topkapi à Istanbul où le sultan offrait des parts de baklava aux janissaires chaque quinzième jour du mois de Ramadan lors d’une cérémonie baptisée Baklava Alay

Miniature ottoman illustrant la cérémonie de Baklava Alay

Miniature ottoman illustrant la cérémonie de Baklava Alay

Si le nom est sensiblement similaire, les recettes et la composition varient selon la géographie, ce qui fait que chaque pays ou région détient son propre baklawa. Ainsi il est à base de pistaches ou noisettes en Turquie et au Moyen-Orient, à base d’Amandes et de miel au Maghreb et à base de Noix dans les pays des Balkans.

Préparation de la baklava au palais des sultans

Préparation de la baklava au palais des sultans

Il semble aussi que c’est durant l’époque byzantine que son commerce et sa recette se répandent. Les couches de pâte qui le forment sont traditionnellement au nombre de 33, en référence aux années de vie du Christ. En Roumanie, le baklava est introduit au xviiie siècle, en même temps que la bière de mil, le nougat et le rahat, par les marchands phanariotes. La baklava se prépare en Roumanie pour les fêtes du jour de l’an et de l’été.

la tunisie

la tunisie

Venue du levant, portée par les conquêtes, elle a été certainement la plus douce des victoires. Cette conquérante pacifique qui nous vient de l’empire ottoman, c’est la Baklava tunisienne. La Baklava Tunisienne se prononce Baklawa, c’est un feuilleté à base d’amandes et de sirop de miel. Ce gâteau aurait été inspiré du baklava turc durant la régence ottomane et serait présent depuis plus de 300 ans. Il se distingue par sa composition et son feuilletage atypique. C’est un dessert long à réaliser car constitué de fines feuilles de pâte fruits secs finement moulus et concassés est déposé entre les feuilles, lesquelles sont ensuite cuites puis trempées dans de l’eau sucrée (avec du jus de citron pour éviter de caraméliser), du miel ou encore de l’eau de fleur d’oranger ou de rose. En Tunisie, la Baklawa est l’un des gâteaux tunisiens  les plus populaires. C’est la reine des fêtes de mariage. Cette pâtisserie a bien su traverser le temps et les civilisations.

Au fil des générations, le fond original a été élaboré affiné, adapté et l’élève dépassant le maître, les pâtissières Tunisienne n’ont aujourd’hui plus rien à envier à leurs grand-mères.

Une femme tunisienne préparant la Baklawa

Une femme tunisienne préparant la Baklawa

Ramadhan et l’approche de l’Aïd sont propices à l’évocation de ces douceurs du palais.
Mais pas uniquement, car pâtisserie et douceurs accompagnant sans coup férir tout cérémonial, toute fête et toute célébration. A Sfax l’apprentissage des recettes était une coutume et pendant très longtemps un signe de noblesse et de fidélité aux traditions. Chaque fois que les proches se réunissent dans le « BORJ » ou ce que l’on appelle aussi « EDDAR EL ARBI » (la maison arabe), l’occasion est bonne pour mettre à l’épreuve les recettes et savourer des nouvelles douceurs.

Des femmes préparant les gâteaux avant l'Aid dans "une maison arabe" à Sfax

Des femmes préparant les gâteaux avant l’Aid dans “une maison arabe” à Sfax

Loyale à l’exigence du métier de gâteaux traditionnels, Mme SAKKA n’a cessé de vivre et de faire partager son amour de la création et sa quête de la perfection.

Sa dimension créative s’exprime à travers une image de marque forte, affirmant ainsi clairement sa place de leader dans la Baklawa de luxe.

Tugra: signature du sultan

Tugra: signature du sultan

Tulipe: symbole des sultans

Tulipe: symbole des sultans

                 
Logo de Pâtisserie Madame SAKKA

Logo de Pâtisserie Madame SAKKA

Depuis la création de sa pâtisserie, ses gâteaux sont destinés au public qui sait apprécier ces saveurs rares et subtiles, nées de siècles de tradition et de rigueur.
Le secret de sa réussite et du développement pérenne de son entreprise est le fruit d’une démarche consistant à donner un caractère unique et innovant à ses produits tout en restant fidèle aux tradition

La marque incarne aujourd’hui l’élégance, l’élan créatif de luxe tunisien, empreints de plaisir, d’enthousiasme et de passion.